Bandeau

Journée de la dyslexie

ATOL SA | 23-10-2023

Les troubles dys : et plus tard je ferai quoi ?

Scolarité et monde professionnel, quand la dyslexie devient source de dépassement

 

Les dys, ce sont ces plus de 7 millions d’invisibles qui sont atteints en France de troubles neurodéveloppementaux (dyslexie, dysphasie, dyspraxie…).

Si Les Journées Nationales des Dys ont permis de faire progresser à pas de géant la cause des enfants et adultes porteurs de ces troubles des apprentissages, la route est encore longue pour leur inclusion.

 

Atol les Opticiens le sait bien, l’enseigne qui organisait mercredi dernier un premier événement autour de la #dyslexie heureuse, marqué par le témoigne de Victoire Schaffnerétudiante dyslexique, et utilisatrice des lunettes Lexilens : "Certains professeurs me répétaient que je n'aurai pas le brevet des collèges, et je l'ai eu. Puis, que je ne ferai rien après le lycée, et je suis en 2ème année de BTS SAM (Support à l'Action Managériale). Si je peux donner un conseil aux personnes dyslexiques et à leurs familles, ne baissez pas les bras. Exprimez-vous autrement, dans la musique, l'art, la création... Vous n'êtes pas ordinaires, vous êtes extraordinaires !" martèle la jeune fille basée dans le Nord.

Un témoignage inspirant pour les plusieurs dizaines de dys présents pour l’occasion, alors même que l’accompagnement est assuré par 1 professionnel spécialisé pour 13 000 dys sur le territoire.

 

La 17ème édition de la Journée Nationale des Dys qui se déroulait ce samedi avait pour thématique « Et plus tard je ferai quoi ». Elle illustre bien ce potentiel de parcours exceptionnel et malgré tout, la dyslexie reste encore perçue comme un frein dans sa carrière et reste un tabou dans la sphère professionnelle. Pourtant, selon une étude LinkedIn/CSA de juin 2023, alors que 82% des actifs dyslexiques témoignent avoir connu des difficultés d’apprentissage à l'école, 59% d’entre eux considèrent que ces difficultés ont finalement été des atouts dans leur carrière du fait des compétences qu’ils ont pu développer. 

 

N'hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Victoire Schaffner ou un autre utilisateur. Possibilité d’échanger également avec le fondateur d'Abeye, créateur des lunettes Lexilens, Michael Kodochian ou Éric Plat, Président Directeur Général d’Atol les Opticiens.

 

 

 

Le fonctionnement de LEXILENS®

 

Avec ses verres actifs, et sur la base des découvertes de deux chercheurs en physique des lasers de l’Université́ de Rennes, Albert Le Floch et Guy Ropars, récompensés depuis par l’Académie Nationale de Médecine, LEXILENS® filtrent les images miroirs à l’origine de la difficulté de la lecture. 

Les verres sont pilotés par un dispositif électronique logé dans les branches, activable par une simple pression sur un bouton de mise en marche. Lors de la première prise en main chez l’opticien Atol, la lunette se connecte à une application smartphone en Bluetooth qui guide l’utilisateur dans le paramétrage de LEXILENS®. Après ce réglage rapide et facile, l’effet est immédiat : les lettres se détachent mieux, les lignes se séparent et la lecture devient plus facile avec moins d’efforts. LEXILENS® peut également intégrer un clip pour une mise à la vue, en cas de besoin de correction visuelle.

 

Aujourd’hui ce dispositif est utilisé par plus de 5 000 utilisateurs dans 36 pays.


Autres actualités

ACCESSOIRES PERSONNALISÉS AVEC LE NOM ET ...

SUNOPTIC.COM GMBH

20-06-2024

ACCESSOIRES ET IMPRESSION DU LOGO (EXTÉRIEUR MONOCHROME) COMPRIS,SANS COÛT SUPPL [...]

Lire la suite

ÉTUIS PERSONNALISÉS AVEC LE NOM ET LE LO ...

SUNOPTIC.COM GMBH

20-06-2024

ÉTUI ET IMPRESSION DU LOGO (EXTÉRIEUR MONOCHROME) OU RELIEF COMPRIS,SANS COÛT SU [...]

Lire la suite

Offre Spéciale du Mois !

SUNOPTIC.COM GMBH

20-06-2024

Montures Injectées CPcollection complète

Lire la suite

Inscription à la Newsletter

Email non valide

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée | En savoir +

OK