Bandeau

RAC : 1 / SERVICE : 0 !

GROUPE ONE | 07-05-2018

Depuis plusieurs semaines, et pour quelques mois encore, le dossier du « RAC 0 » fait la une de notre actualité. On y parle de nomenclature, de marché libre, de panier, de plafond de remboursement, du référencement des verriers au sein d’un réseau d’Etat, etc. Bref, un vocabulaire complexe et technocratique, bien loin en tout cas des préoccupations des porteurs. En e et, ce qui est important à leurs yeux, c’est de savoir ce qu’ils achètent, et s’ils en ont ou pas pour leur argent !

Sur la base des futures et nouvelles dispositions, le rôle de conseil des opticiens sera plus essentiel que jamais ! Une fois de plus, les porteurs vont avoir du mal à se faire une religion, et avoir la tentation de privilégier les prix les plus bas. C’est sur ce point, et dès maintenant, que les opticiens ont un véritable rôle d’éducation !
En e et, la majorité des porteurs retiendra une fois de plus, qu’un équipement optique ne vaut…rien ! Logique, car ils partent du principe qu’au  nal, ils n’auront aucun reste à charge. Mais que vaut
vraiment ce qui ne vaut rien(définition de ce qui n’a pas de valeur marchande…) ? L’enjeu des années à venir n’est-il pas d’expliquer aux porteurs ce que l’opticien peut faire pour eux ?

Bien sûr, tout opticien est capable de fournir à ses porteurs, la fameuse offre « Classe A », celle qui permet au porteur de ne rien débourser. Mais combien d’entre eux seront capables de lui expliquer les caractéristiques de l’équipement proposé, et les bénéfices qu’il procurera ? Qui saura expliquer demain, l’apport de confort
d’une autre qualité de verre, d’un traitement, d’une monture de qualité vs un premier prix ?

L’enjeu est là ! Aider le porteur à séparer le bon grain de l’ivraie, lui permettre de trouver des repères dans la jungle des règlementations et des offres commerciales. Et au final, détecter le véritable professionnel de l’optique, et le distinguer des « vendeurs de lunettes ».

Ce travail d’éducation (de pédagogie dirait notre gouvernement !), il est indispensable de le réaliser dès maintenant ! Lors de vos ventes, et même s’ils ne vous en font pas la demande, montrez à vos porteurs les différentes qualités de verres, de traitements dont ils peuvent disposer, et les écarts de prix, mais surtout de confort, que cela engendre. Faites-leur tester les charnières d’une monture haut de gamme, et celles d’un premier prix, afin qu’ils comprennent l’écart de tarif.

Bref, continuez à valoriser votre métier, et surtout, votre capacité à offrir à tous, l’équipement qui correspond à ses moyens... en leur faisant comprendre que tout a une valeur, et qu’un équipement de qualité à bas prix est une utopie !


Autres actualités

Commandez les présentoirs optiques de Pr ...

PRESENTA NOVA

17-07-2024

Venez nous rendre visite à Silmo : Hall 6 / L005 ! Nous sommes [...]

Lire la suite

Nike Vision lance ses nouveaux modèles s ...

MARCHON FRANCE S.A.S.

16-07-2024

*Les 6 modèles seront lancés mondialement sur nike.com à partir du 01/07/24. *T [...]

Lire la suite

FILA - à une semaine des Jeux Olympiques ...

DE RIGO FRANCE

16-07-2024

  Londres, Grande Bretagne - 13 juillet 2024 – La joueuse sponsorisée par la [...]

Lire la suite

Inscription à la Newsletter

Email non valide

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée | En savoir +

OK